Annick Lacroix | L’Algérie coloniale, une société fragmentée

Université populaire Paris 14 (UP14) - Cycle Algérie 02

Share

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'rosaluxwps.hmp_playlists' doesn't exist]
SELECT * FROM hmp_playlists WHERE playlist_name='1091'

Dans un système colonial, quelles furent les relations entretenues par les populations d’Algérie entre 1870 et 1945 ?

Si la fracture majeure est bien celle qui séparait les « Français musulmans » d’Algérie des « Européens », ce contraste en cache une pluralité d’autres : sociaux, religieux, de genre et de génération, de modes de vie (rural ou citadin), etc.

On cherchera donc à mieux saisir cette société diverse et hiérarchisée et les espaces et les moments éventuels de rencontre entre les différents groupes sociaux.

[wpdm_package id=’4168′]

[wpdm_package id=’4174′]

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.