Annick Lacroix | L’Algérie coloniale, une société fragmentée

Université populaire Paris 14 (UP14) - Cycle Algérie 02

Share

Dans un système colonial, quelles furent les relations entretenues par les populations d’Algérie entre 1870 et 1945 ?

Si la fracture majeure est bien celle qui séparait les « Français musulmans » d’Algérie des « Européens », ce contraste en cache une pluralité d’autres : sociaux, religieux, de genre et de génération, de modes de vie (rural ou citadin), etc.

On cherchera donc à mieux saisir cette société diverse et hiérarchisée et les espaces et les moments éventuels de rencontre entre les différents groupes sociaux.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

beaf7ae1bc27878d9f3d04fd86aa2937ss