Sihem Souid | Police et discrimination

Ligue des droits de l'Homme Haut de Seine

Share

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'rosaluxwps.hmp_playlists' doesn't exist]
SELECT * FROM hmp_playlists WHERE playlist_name='1803'

Comment en est-on arrivé là ?

Abus de pouvoir, corruption, trafic de statistiques mais aussi racisme, sexisme, homophobie, voici la face cachée de la police, telle qu’elle est décrite par une femme flic, Sihem Souid, dans son livre «Omerta dans la police» (Ed. du Cherche Midi).

Pour nombre de flics de la PAF (police aux frontières), un étranger est d’abord un suspect, un parasite potentiel, une espèce de sous-homme, indigne, menteur, tricheur, sournois. Tout est bon pour l’empêcher de passer nos guérites. Même celui qui a des papiers en règle ».

Sihem Souid témoigne, preuves à l’appui, des dérives de la police nationale. Et l’administration n’aime pas ça que l’on déballe tout en public. Le ministère de l’Intérieur estime qu’elle a manqué au «devoir de réserve».

Mais pour Sihem Souid, il n’est pas question pour elle de baisser les bras et de se taire. Les faits sont trop graves. C’est pour cela qu’elle a accepté de venir témoigner et d’échanger sur les pratiques dans la police.

Par ailleurs, les discriminations concernant la société tout entière et pas seulement la police, Marie-Hélène Amiable, députée-maire de Bagneux présentera les démarches mises en place localement pour les combattre.

Enfin, Françoise Dumont, vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme abordera, à l’occasion de cette soirée consacrée à la police et aux discriminations, le sujet des gardes à vue et des relations conflictuelles entre citoyens et police.

Share