David Dufresne | Tarnac, le grand spectacle

Les amis du Monde Diplomatique Versailles

Share

11 novembre 2008, au petit matin. 150 policiers investissent Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter Julien Coupat et ses amis, suspectés d’avoir saboté quatre lignes TGV.

Les interpellations, pilotées depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous l’œil des caméras. L’instant est décisif: il s’agit de prouver à l’opinion publique l’efficacité de la DCRI, le « FBI à la Française » voulue par Nicolas Sarkozy.

C’est un ordre, venu d’en haut; et le début d’un terrible fiasco.

[wpdm_package id=’4141′]

Share