Dominique Manotti | Le roman noir politique

Les Amis du Diplo Versailles

Share
Dominique Manotti Dominique Manotti

Auteure tardive, militante politique depuis la fin des années 1950, notamment à l’Union des étudiants communistes, et syndicaliste à la CFDT jusqu’au milieu des années 1980, elle applique les outils de la recherche historique à l’écriture de romans noirs à forte connotation économico-politique et sociale.

Son premier roman, Sombre Sentier, publié en 1995, a pour toile de fond une grève de travailleurs clandestins turcs dans le Sentier, à laquelle elle avait participé en 1980. C’est dans ce roman qu’elle crée le personnage de l’inspecteur Théodore Daquin, flic homosexuel, qui sera également le héros des deux romans suivants.

Chroniques politiques des années 1980, ses premiers romans traitent de la spéculation immobilière (À nos chevaux), des implications politiques et économiques dans le monde du football (KOP), de la corruption et du commerce des armes (Nos fantastiques années fric).

Toujours inscrits dans leur contexte politique et social, ses romans suivants changent d’époque. Le corps noir met en scène la Gestapo française en 1944, pendant l’Occupation. Lorraine connection a pour cadre les affrontements entre Alcatel et l’alliance Groupe Lagardère-Daewoo pour la reprise du groupe Thomson à la fin des années 1990.

Source : Wikipédia

Téléchargez la version audio en bas de page

1ère partie2e partie3e partie4e partie5e partie
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

385636f87e92eb27ed02f30b5f5917a9RRRRRRRRRRRRRRRRRRR