Jean Stern|Lanceurs d’alerte : quelles conséquences ? Quelle protection ?

Les Amis du Diplo Versailles / Amnesty International

Share
Ben Jennings Ben Jennings

Ils sont la hantise des administrations, des banques, des armées, des ambassades : depuis une décennie, les lanceurs d’alerte dévoilent la face cachée des institutions. Médecins, informaticiens, soldats, banquiers, ils ne veulent pas couvrir les vilenies dont ils ont connaissance. Evasions fiscales, dangers sanitaires, écoutes illégales, exécutions sommaires : rien n’échappe à leur vigilance. Briser la loi du silence a pourtant un coût humain : prison, exil, menaces, pressions. Dans ce nouveau paysage de l’information où tout va plus vite, où la communication a souvent pris le pas sur l’information, où l’info et l’intox font parfois bon ménage, les lanceurs d’alerte sont-ils les briseurs d’un monde sous contrôle, les fantassins des vérités cachées ? Cela vaut la peine de s’interroger sur leurs pratiques et leur destin, au moment ou les gouvernements, en France mais aussi au Canada, font adopter des lois menaçant la liberté d’expression et accentuant encore le contrôle numérique de nos sociétés.

Jean Stern

Lanceurs d’alerte : quelles conséquences ? Quelle protection ?

Téléchargez la conférence en bas de l’article

  1. Conférence – 1/2
  2. Conférence – 2/2
  3. Débat – 1/1


Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

71592ff12837bb0cb0eafd80d0c51535777777777