Frédéric Viale | Le Grand Marché Transatlantique, danger pour la démocratie !

ATTAC Paris 15

Share
Le poulet sans cortex cérébral. Bientôt dans vos assiette avec le TAFTA. Photo André Ford Le poulet sans cortex cérébral. Bientôt dans vos assiette avec le TAFTA. Photo André Ford

Le GMT (Grand Marché transatlantique) ou TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement) ou TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) ou encore PTCI (Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement) est le nouveau venu qui prend place dans la longue série des tractations pour des accords de libre-échange.

Depuis une trentaine d’années, des accords, négociés par les gouvernements successifs, tant au niveau européen qu’au niveau mondial, ont entrepris de remettre en cause toutes les avancées sociales et humaines acquises au fil des luttes. Les traités européens, les accords de l’OMC, les choix du FMI ont tous eu pour finalité de subordonner les droits fondamentaux des peuples à la circulation des marchandises et à la finance. Une ultime étape dans la destruction finale de ce modèle de société est sur le point d’être franchie. Avec le soutien de tous les gouvernements de l’Union européenne, une grande négociation est menée depuis le 8 juillet par la Commission européenne avec les USA. Le mandat de négociation, soutenu par le gouvernement français, est clair : il s’agit de confier la définition des règles au secteur privé en lui donnant la capacité de remettre en cause nos législations et règlementations dans tous les domaines où les firmes privées considèreront que ces normes constituent une entrave à leurs profits : normes salariales, sociales, sanitaires, alimentaires, environnementales… Ces négociations ont pour objet la mise en place du Grand Marché Transatlantique (GMT).

Au cours de cette conférence, Frédéric Viale, économiste, membre du conseil d’administration d’Attac France, et animateur de la commission échanges internationaux, nous explique les conséquences désastreuses d’un tel accord si ce dernier était appliqué.

source : Attac Nîmes

Quelques précisions post-conférence. Par Frédéric Viale

Je ne voudrais pas laisser croire que le GATT a disparu en 1995 avec l’OMC. Le GATT est devenu un des accords de l’OMC. Par ailleurs, dès avant l’apparition de l’OMC, certains points en plus de la question des droits de douanes étaient apparus dans les négociations, tels que le code anti-dumping, le code sur les subventions à l’exportation, l’Accord relatif aux marchés publics, l’Accord relatif aux obstacles techniques au commerce, l’Accord concernant le règlement des différends. D’ailleurs, c’est au terme d’un cycle de négociations du GATT que l’OMC est apparu. 2- Contrairement à ce que j’affirme sur les subventions agricoles, dans les questions-réponses, le découplage des subventions n’existe pas aux Etats-Unis. Ainsi, le TAFTA pourrait être l’occasion d’une remise en cause du premier pilier de la PAC. Frédéric Viale (membre de la commission Europe, plus du CA)

Le Grand Marché Transatlantique, danger pour la démocratie !

Par Frédéric Viale

(Ces vidéos ne sont pas téléchargeable)

ConférenceDébat

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

372189335a1988d255cb11e2b77b37e4vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv